Isolation de maison

mars 14, 2018 4:39

Comment améliorer l’isolation de votre maison ?

Isolation paisonLa solution la plus pérenne et la plus efficace pour améliorer l’isolation de votre maison reste tout de même de changer vos ouvertures. Encore faut-il que les vitrages répondent à des caractéristiques précises :

  1. Le coefficient de transmission thermique (UG) de la vitre doit être le plus bas possible. Ce chiffre représente la capacité du vitrage à véhiculer la chaleur.
  2. Le coefficient de transmission thermique global (UW) de la fenêtre doit être inférieur ou égal à Uw ≤ à 1.3 W/m².K et Sw ≥ à 0.30  ou  Uw ≤ à 1.7 W/m².K et Sw ≥ à 0.36

Il existe également plusieurs types de vitrage. Au niveau des fenêtres double vitrage, quatre types de double vitrage sont disponibles. Le vitrage avec gaz argon, le modèle à isolation renforcée, la vitre en verre feuilleté anti effraction et le double vitrage chauffant, doté d’une couche transparente qui présente un phénomène de rayonnement. En règle générale, un double vitrage est largement suffisant pour réaliser de substantielles économies d’énergie. Pour aller plus loin dans la performance énergétique, vous pouvez aussi opter pour le triple vitrage. Ses qualités dépendent du type de gaz utilisé entre les couches de verre, de l’étanchéité des menuiseries, de l’orientation de la maison…

Comment réussir l’installation d’une fenêtre ?

Installation fenêtreRéussir la pose d’une fenêtre en PVC, en bois, en alu ou en mixte impose le recours à un professionnel de l’installation. Ce choix est judicieux si vous souhaitez profiter pleinement de performances énergétiques optimales et bénéficier d’une installation garantie. En effet, on considère que les fenêtres sont l’une des principales sources de déperdition énergétique dans un logement : ce que l’on appelle communément les fuites thermiques. Les fenêtres pèseraient pour 10 à 15% dans ces déperditions. En changeant vos ouvertures, vous économiserez ainsi sur votre facture d’électricité ou de gaz.

En outre, faire appel à un installateur possédant le label « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) est indispensable pour bénéficier des multiples aides financières disponibles. Même si le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) n’est plus que de 15% contre 30% auparavant et s’arrêtera le 30 juin 2018, il reste intéressant d’en bénéficier. Attention : il ne concerne cependant plus que le changement de fenêtres avec passage d’un simple à un double vitrage. Pensez également à l’éco-prêt à taux zéro qui peut se monter à 30 000 euros pour améliorer l’isolation d’une résidence principale, construite avant le 1er janvier 1990. Plusieurs organismes proposent aussi des primes d’énergie qui contribuent à réduire la facture. Sous conditions de revenus, vous pouvez toucher une somme complémentaire en dessous d’un certain plafond de ressources. Par exemple, pour bénéficier du supplément en Île-de-France, il faut gagner moins de 35 382 euros pour un couple et moins de 26 826 euros en province. Enfin, les travaux de ce type sont toujours soumis à une TVA réduite de 5,5%.

(39)